Vidéos/Recordings

Réalisation et montage vidéo par Gaëlle Colin. Affiche conçue et réalisée par Reine Dibussi, graphiste, illustratrice 2D et auteure de bande dessinée http://queend.over-blog.com/
Visionnez les vidéos des différentes sessions de la conférence ci-dessous ou sur la web TV de l’EHESS ici

Videos filmed and edited by Gaëlle Colin. Poster designed by Reine Dibussi, graphic designer and author-illustrator http://queend.over-blog.com/
Recordings are available to view below or on the EHESS web channel here

Mardi 3 mars 2020/Tuesday, March 3, 2020

Mercredi 4 mars 2020/Wednesday March 4, 2020

Jeudi 5 mars 2020/Thursday March 5, 2020

MARDI 3 MARS 2020 / TUESDAY, MARCH 3, 2020

Allocution inaugurale

Silyane Larcher, CNRS-IRIS (France)

Conférence d’ouverture

Fatou Sow, CNRS-Université Cheikh Anta Diop (Sénégal) > Féminismes noirs, féminismes africains, féminismes en Afrique : questionnements, doutes, controverses et certitudes.

Peut-on parler de féminisme avant le mot ou sans le mot ?

PRÉSIDENTE: Pascale Barthélémy, ENS de Lyon-LARHRA (France)

  • Tina Harpin > Écrire en tant que noire : quel féminisme dans la fiction des Antilles et de la Guyane ? Université de Guyane (France)
  • Stéphanie Vélin > L’écriture de Michèle Lacrosil : de la transmission d’un féminisme noir qui ne dit pas son nom. Sorbonne Université (France)
  • Carolette Norwood > What does it mean to be and to do Africana Feminism(s) ? Traversing Black Feminism(s) in Diasporic context. University of Cincinnati (USA)
  • Carmen Diop > Activités militantes non-mixtes en France : de quoi les expressions “communautarisme”, “racialisme”, … sont-elles le nom? Université Paris 8 (France)

Quels sont les enjeux épistémologiques de l’écriture de l’histoire des féminismes noirs (africains/afrodescendants) en contexte (post)colonial français ?

PRÉSIDENTE: Mamaye Idriss, Université Paris-Diderot-CESSMA (France)

  • Myriam Hachimi Alaoui et Elise Palomares > Les unes contre les autres. Ethnographie intersectionnelle du mouvement des “femmes leaders” à Mayotte. Université de Rouen et Université du Havre (France)
  • Johanna Montlouis-Gabriel > Afrofeminist Epistemologies and Lineage : Black Women’s Literary Testimonies. North Carolina State University (USA)
  • Cae Joseph-Masséna > Penser le féminisme littéraire haïtien avec le “texte eziliphonique” : textualisation d’un afro-féminisme sonore. University of Miami (USA)
  • Ingrid Château et Théophile Coppet > Féminismes noirs en France (1976-1982): dialogue sur les formes de mobilisations collectives et leurs enjeux. Chercheuse indépendante (France) et Université Paris-8 (France)

Mouvements féminins et refus du féminisme

PRÉSIDENTE: Blandine Destrémau, CNRS-IRIS (France)

  • Timothée Valentin > Des martyres silencieuses : l’engagement féminin dans le mouvement ouvrier guadeloupéen (1892-1914). Pennsylvania State University (USA)
  • Elizabeth Tuttle > L’anxiété coloniale ou à la recherche des “Négresses à plateaux”, 1931. Michigan State University (USA)
  • Elizabeth Adamo > Collaborations, Exchanges and Tensions : African Women and French Feminists on Excision in the 1980s. University of Illinois (USA)

Les circulations des féminismes noirs : Peut-on parler de mouvements féminins et/ou féministes transnationaux ? Quels rapports de pouvoir les traversent

PRÉSIDENTE: Mame-Fatou Niang, Carnegie Mellon University (USA)

  • Sylvain Pattieu > Les migrantes du BUMIDOM et leur résistance aux assignations. Université Paris 8 (France)
  • Amatullah Aman > The New “Black” Morocco: the Complex Lives of Sub-Saharan African Christian Mothers. Lewis Clark College (USA)
  • Mukile Kasongo > A Womanist Novel Under Soviet Eyes : a Case of the Russian Translation of Mariama Bâ’s So Long a Letter. University of Birmingham (UK)
  • Marius Kothor > Togolese Women Traders and Twentieth Century Black Internationalist Feminism. Yale University (USA)

MERCREDI 4 MARS 2020 / WEDNESDAY, MARCH 4, 2020

Conférence d’ouverture

Stéphanie Mulot, Université de Toulouse-Jean Jaurès (France) > Ni Poto Mitan, ni féministes ? Dilemmes identitaires, modernité et nouvelles ontologies féminines en Guadeloupe au 21ème siècle.

Féminismes noirs et engagements (mobilisations et formes de l’action collective, trajectoires sociales des féministes)


PRÉSIDENT: Tyler Stovall, University of California Santa Cruz (USA)

  • Sarah J. Zimmerman > Gendering Public Life on Gorée Island in Post-Emancipation French Colonial Senegal. Western Washington University (USA)
  • Martin Raymon Willy Mbog Ibock > Féminisme musulman en Afrique subsaharienne : récits historiques androcentrés de l’accès à la propriété foncière des femmes musulmanes Peuhls de l’Adamoua (Cameroun). Universityé de Douala (Cameroun)
  • Ndeye F. Ba > Plurilingualism and Womanism : Reassessing Mariama Ba’s feminism. Ryerson University (Canada)
  • Mabel I. E. Evwierhoma > Intersectionality in Nigerian drama: tradition, subversion and
  • currency in selected gendered plays. University of Abuja (Nigeria)

Émancipation et espace de l’intime

PRÉSIDENTE: Hélène Bretin, Université Paris 13-IRIS (France)

  • Charlotte Grabli > L’avant-garde des sociétés d’élégance : danse, mode et bouleversement des normes de genre à Brazzaville et Léopoldville dans les années 1950. CIRESC (France)
  • Cécile Accilien > Filmic Representation of Jerans as a survival mechanism for Women in Haiti. University of Kansas (USA)
  • Jeanette Wogaing > Etre femme et féministe au Cameroun. Université de Douala (Cameroun)

Réseaux sociaux, pensées féministes noires et production de savoirs hétérogènes

PRÉSIDENTE: Noémi Michel, UNIGE-University of Geneva Institute of Citizenship Studies (Suisse)

  • Camille Riou et Dandara Jesuine Souza do Espirito Santo> La traduction de concepts féministes noirs américains dans des comptes Instagram francophones. EHESS (France)
  • Emmanuelle Bruneel > Des afroféministes sur Youtube : médiation des savoirs et circulation numérique des discours de femmes noires militantes. Sorbonne Université (France)
  • Anaïs M. Nony > La diffusion du féminisme noir à l’ère des plateformes numériques. University of Fort Hare (Afrique du Sud)
  • Jaercio da Silva > Les conditions d’émergence d’un discours militant et intersectionnel sur YouTube en France. Université Paris 2 Panthéon-Assas (France)

Féminismes noirs et institutions (État, partis politiques, syndicats, ONG, associations) – Session 1

PRÉSIDENTE: Jennifer A. Boittin, The Pennsylvania State University (USA)

  • Irene Agunloye et Angela Olofu Adeoye > Nigerian Feminist movements : tearing down the walls of Inequality. University of Jos (Nigeria)
  • Inès Mrad Dali > Les Voix des femmes noires en Tunisie, de la période coloniale et abolitionniste jusqu’à aujourd’hui (1880-2019). Université de Tunis (Tunisie)
  • Pamela Ohene-Nyako > Internationalisme des femmes noires de France dans le contexte de l’européanisation des années 1990. Université de Genève (Suisse)

JEUDI 5 MARS 2020 / THURSDAY, MARCH 5, 2020

Table ronde: Chemins féminins de traverse: formes de l’engagement politique et production de savoirs

PRÉSIDENTE: Jacqueline Couti, Rice University (USA)

  • Fania Noël. Militante afroféministe, membre de Mwasi-Collectif.
  • Joëlle Kapompole. Députée régionale. Sénatrice belge honoraire.
  • Bintou Dembélé. Chorégraphe.
  • Jocelyne Béroard. Chanteuse du groupe Kassav.
  • Rose Ndengue. CEDREF–Université Paris 7 Diderot; CUREJ-Université de Rouen.

Féminismes noirs et institutions (État, partis politiques, syndicats, ONG, associations) – Session 2

PRÉSIDENT: Lionel Zevounou, Université Paris-Nanterre-Institut Universitaire de
France (France)

  • Sofiane Bouhdiba > Afro-féminisme dans la Tunisie post-révolution. Université de Tunis (Tunisie)
  • Elizabeth Claire Jacob > Between Egalité and Complémentarité. Jeanne Gervais and the Ivorian Ministry of Women’s Affairs, 1976-83. Stanford University (USA)
  • Yvette Onibon Doubogan > Mouvements féministes et l’agenda du développement en Afrique de l’Ouest : quels combats pour quels résultats ? Université de Parakou (Bénin)
  • Marion Coste > Afropéanité, antiracisme et féminisme chez Léonora Miano. Université de Cergy-Pontoise (France)